B&B Il Barbero

Itineraires

En partant de Pian dei Mantellini, vous pourrez visiter l’église Santa Maria del Carmine, avec une belle façade à cabane. Remaniée dans le XVIème siècle.  Apres l’Arc des Due Porte, qui était partie des murs su XIème siècle, on arrive par Via Mascagni à Porta Laterina. En revenant apres pour Via Mascagni et donc pour Via Tornando Stalloreggi, avec ses anciennes maisons et beaux palais, dans  Via Castelvecchio et en Via San Pietro on rencontre  le palais Palazzo Bonsignori, construit dans le  XVème siècle, un des plus beaux palais privés: il est aujourd’hui siège de la Pinacoteca Nazionale, étape obligatoire pour qui veut connaitre l’évolution de la peinture siennoise depuis les origines. On poursuit par Via di Città, jusqu’à la Croce del Travaglio, où vous pourrez visiter les très belles Logge della Mercanzia .

On se promène sur l’animée Via Banchi di Sopra, et on arrive donc à Piazza Salimbeni avec son palais du XIVème siècle, restauré et actuellement siège de la banque Monte dei Paschi di Siena, et qui contient l’Archive Historique de la Banque également.

En descendant la ruelle qui vous trouverez de l’autre côté du palais, vous arriverez dans Via Della Sapienza, où on rencontre la Biblioteca degli Intronati, qui préserve les précieux manuscrits et incunables.

En continuant, vous arriverez jusqu’à l’église de San Domenico avec la belle vue de la Cathedrale et du clocher.

En poursuivant et en remontant Via del Paradiso, on arrive à Piazza Matteotti, place du XX siècle. A’ coté vous trouverez Piazza Gramsci et devant La Lizza le jardin public agrandi et restructuré en1872, sur lequel le Forte di Santa Barbara fait face, et qui fut construit en 1560 par da Cosimo I de’ Medici , après la conquête florentine de Sienne. Démilitarisé et destiné à jardin public en 1778, on y trouve la Enoteca italiana. De La Lizza, on peut revenir soit sur Banchi di Sopra ou pursuivre dans Via Camollia pour arriver à Porta Camollia (où il y a l’inscription sur l’arc “Cor magis Sena tibi pandit” – à signifier quel ville ouvre son cœur plus de sa porte), ouverte sur la rue de Florence, l’ancienne Via Francigena.

Si par contre vous reveniez en Via Banchi di Sopra et donc, dans Via dei Rossi, on arrive à Piazza di San Francesco, ou il y a la basilique homonyme, commencé dans le XIVème siècle et remaniée dans le XIXème et XXème.

Dans la proche Piazza Provenzano domine l’église S. Maria Provenzano du XIVème siècle, et la belle vue des anciens murs de la ville et les collines à sud-ouest de Sienne. Traversée Via Sallustio Bandini (typique exemple de rue du XIIIème siècle), en passant à côté du palais siège de l’Université, on entre dans Via Banchi di Sotto. Dans le coin avec Via Rinaldini, se lève Palazzo Piccolomini, dans le typique style de la Renaissance florentin, où il y a maintenant la siège du Archive national, où les tablettes di Biccherna sont conservées. Plus avant, dans la Chiesa di San Martino, il y a les Logge del Papa, faites construire en 1462 par Pio II en honneur de sa famille. On descend ici dans Via Pantaneto, axe principal du Terzo di San Martino, et après par Via dei Pispini, qui s’ouvre pour la rue pour Arezzo.

Par les rues Dell’Oliviera et Di San Girolamo, on arrive dans Via Salicotto qui passe pour la zone du  vieux ghetto.  A’ la fin Piazza del Mercato: ici la vue passe d’une part par une partie des muraille qui va de Porta Tufi à Porta Romana, et de l’autre coté sur l’arrière imposent Palais Publique : on monte donc au Casato di Sotto et au Casato di Sopra où une belle édification médiévale est conservée. A’ la hauteur de via San Pietro la rue se tourne à gauche et. Après l’Arc de Sant’Agostino, un vaste jardin (Prato di Sant’Agostino) s’ouvre, avec l’église homonyme du XIIIème siècle et remaniée dans le XVIIIème.  Autour, les musées Musei dell’Accademia dei Fisiocritici, avec des collectes des échantillons des roches et fossiles du Pliocène siennois et le beau jardin botanique Orto Botanico. En prenant Via delle Cerchia, on atteint le Piano dei Mantellini.